.Net Core 2.2 et 3.0 Preview disponibles, WPF, Windows Forms et WinUI passent open sourceCrédits : DeanDrobot/iStock

Conférence Connect() oblige, les annonces de Microsoft pour les développeurs sont nombreuses et importantes. Après la diffusion de la Preview de Visual Studio 2019 vient .Net Core, pour rappel un remaniement complet, multiplateforme, modulaire et open source (licence MIT) de l’ancien framework .NET.

On commence donc avec la nouvelle version 2.2, disponible en version finale. On y trouve la compilation hiérarchisée (optionnelle), la classe EventListener pour surveiller les évènements, le support d’AccessToken dans SqlConnection, la possibilité d’injecter du code avant l’exécution de la méthode principale d’une application ou encore le support d’ARM32.

Mais évidemment, c’est la disponibilité de la première préversion de .NET Core 3.0 qui focalise les regards, puisqu’elle est la première à être compatible avec les Windows Desktop Applications, illustrant la volonté de Microsoft de faire à terme de son .NET Core le seul environnement pour tous les types de projets (on en est encore loin).

.NET Core ne se limite donc plus aux applications et API web, aux objets connectés ou encore aux applications console. Il peut maintenant être utilisé pour des applications de bureau, ce qui peut paraître étrange au premier coup d’œil mais permet aux développeurs intéressés l’accès au SDK complet de Windows 10.

Pour les interfaces, .NET Core 3.0 est compatible avec les WinForms, WPF (Windows Presentation Foundation) et le plus récent WinUI, qui contient notamment tous les éléments Fluent Design. Conséquence, ces trois frameworks deviennent open source à leur tour (licence MIT toujours) et sont récupérés par la .NET Foundation, dont le comité directeur passe de trois à sept membres (tout participant actif peut être élu).

Parmi les autres nouveautés de .NET Core 3.0, signalons la génération automatique d’exécutables pour les applications, la copie des dépendances NuGet pendant la construction d’un projet, un JSON Reader se voulant deux fois plus rapide, les types Index et Range, les flux asynchrones, TLS 1.3 ou encore, spécifiquement sous Linux, OpenSSL 1.1.1.

L’utilisation de .NET Core 3.0 requiert la version 15.9 de Visual Studio 2017 ou la préversion de Visual Studio 2019.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !