Résultats décevants pour LDLC au premier semestre

Le groupe LDLC a présenté en début de semaine ses résultats pour le premier semestre de son exercice 2018-2019 (soit la période du 1er avril au 30 septembre 2018). L'entreprise reste sur des bases solides, mais ses récents investissements ont lourdement pesé sur sa rentabilité immédiate.

Le chiffre d'affaires s'établit a 234,6 millions d'euros, soit une progression de 8,9 % par rapport à l'an dernier, intégralement due à l'acquisition d'Olys en janvier 2018. L'EBITDA passe quant à lui dans le rouge, avec des pertes de 1,9 millions d'euros, contre un bénéfice de 6,6 millions un an plus tôt. Même constat sur le résultat net, les pertes atteignent 3,5 millions d'euros, à comparer au bénéfice de 2,5 millions l'an passé.

Selon Laurent de la Clergerie, le PDG de l'enseigne, il ne s'agirait que d'une mauvaise passe due à une accumulation exceptionnelle de facteurs défavorables. Son groupe a fortement investi dans la mise en place de synergies logistiques entre LDLC et Materiel.net et la mise en place d'un entrepôt dédié à la région Île-de-France. Des dépenses conjuguées à « l'attentisme des gamers » et aux récentes hausses de prix des composants informatiques.

En bourse, ces résultats ont été très fraîchement accueillis. Le cours de l'action LDLC a fondu de près de 26 % lors de la séance de mardi, passant de 10,06 euros à 7,46 euros. Depuis le 1er janvier, l'action a perdu près de deux tiers de sa valeur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !