La République tchèque accuse la Russie de multiples cyberattaquesCrédits : LegART/iStock

Dans son rapport annuel (PDF), le Service de sécurité informatique (BIS) tchèque assure que deux groupes russes sont responsables d’attaques contre des réseaux informatiques du pays, rapporte ZDNet.

Turla et APT28 (considérés comme des bras armés de l’État russe) sont directement cités dans des attaques contre les ministères des Affaires étrangères, de la Défense et contre l’armée de la République tchèque en 2016 et 2017.

Au ministère des Affaires étrangères, des systèmes auraient été compromis dès début 2016, les pirates copiant les données de plus de 150 boites mail, pendant près d’un an.

Les autres attaques, comprenant le harponnage (spearphishing), visaient notamment des responsables militaires traitant de diplomatie dans l’Union européenne. Aucune information classifiée n’aurait été obtenue.

Plus globalement, selon le service, les opérations russes restent principalement centrées sur l’influence. Dans son rapport, le service tchèque dit aussi lutter contre des opérations chinoises, même si leur influence aurait diminué en un an.

Ces derniers mois, les dénonciations d’activités russes se sont multipliées. Les États-Unis et les Pays-Bas ont même coordonné une série d’accusations de piratages et opérations d’espionnage, notamment contre des organisations antidopage et de contrôle des armes nucléaires (voir notre analyse).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !