Avec le Pixel 3, Google propose de l'eSIM dans de nouveaux pays, mais toujours pas en France

L'eSIM commence enfin à prendre de l'importance, notamment sous l'impulsion d'Apple avec ses iPhone Xs et Xs Max. Il s'agit pour rappel d'un élément sécurisé prenant directement place sur la carte mère afin de gérer un abonnement. Pas besoin de jongler avec une carte physique, tout se fait de manière logicielle.

Après le Pixel 2, le Pixel 3 est également disponible en version eSIM aux États-Unis, notamment via Google Fi. En Allemagne, Deutsche Telekom propose lui aussi un Pixel 3 avec eSIM, tandis que Vodafone fera de même prochainement.

D'autres opérateurs vont également rejoindre le mouvement : Sprint aux États-Unis, EE au Royaume-Uni, Airtel et Reliance Jio en Inde. Enfin, Truphone et GigSky proposeront des forfaits dans plusieurs à travers le monde.

Google en profite pour annoncer « un programme permettant aux fabricants d’appareils Android de créer des smartphones compatibles eSIM ».

En France, les opérateurs traînent des pieds, mais Bouygues Telecom, Orange et SFR nous ont confirmé en septembre qu'ils travaillaient sur le sujet. On attend donc les premières offres et la vente de terminaux eSIM

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !