Facebook étend ses initiatives d'alertes et en faveur des médias à l'échelon local

Outre-Atlantique, le réseau social propose une section « Today in » qui met en avant des actualités produites par des journaux de la région, mais aussi des évènements (et des publicités) plus proches du quotidien de ses utilisateurs.

Elle est désormais disponible dans 400 villes aux États-Unis et un premier test international est en cours en Australie. Les zones où peu de médias sont présents se voient étendues à des acteurs plus lointains.

Facebook revendique, bien entendu, l'aval des utilisateurs. Elle lui permet aussi de s'éloigner des problématiques nationales, même si la question des « fake news » et de leur impact se pose à tous les échelons de l'information.

Au passage, l'entreprise dit ouvrir ses mécaniques d'alertes à une centaine d'institutions et de services de secours locaux, permettant la mise en place de mécaniques d'informations qui touchent des zones précises.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !