Bitcoin chez les buralistes : mise en garde commune de l'AMF, l'ACPR et la Banque de France

Dans un communiqué commun, l'Autorité des marchés financiers, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, et la Banque de France ont rappelé toute leur défiance envers le projet de vente de cryptomonnaie chez les buralistes.

Les régulateurs rappellent ainsi que « les risques associés à un investissement sur ces actifs spéculatifs, peu adaptés aux profils d'investisseurs particuliers non avertis » ou encore que « l'achat/vente et l'investissement en bitcoins s'effectuent à ce jour en dehors de tout marché réglementé ».

Les autorités tapent également sur Keplerk, le prestataire utilisé par les buralistes pour ces opérations. « Sa diffusion par une société anonyme, PAYSAFEBIT SASU au capital de 50 000 euros, utilisant la dénomination commerciale KEPLERK, qui ne dispose d’aucune autorisation ni agrément par une autorité française ou étrangère, n’est pas de nature à fournir une quelconque garantie à la clientèle ». Ambiance.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !