DGX-2H : NVIDIA pousse les CPU et les GPU de son supercalculateur

Il y a quelques mois, le constructeur dévoilait la seconde version de sa machine, exploitant seize Tesla V100 et deux Xeon Platinum 8168. Tarif de la bête : 399 000 dollars, pour une consommation annoncée de 10 kW.

Il y a quelques jours, on apprenait que le laboratoire national d'Oak Ridge allait recevoir son exemplaire, dans une version un peu spéciale. En effet, un modèle DGX-2H était évoqué, NVIDIA précisant que ses puces graphiques disposaient d'une plus grande fréquence.

Le processeur a, lui, été « mis à jour ». Il s'agit d'un Xeon Platinum 8174, non référencé sur le site d'Intel, mais que l'on trouve déjà dans des machines comme le SuperMUC-NG. Il garde les 24 cœurs du 8168, mais avec une fréquence de base de 3,1 GHz plutôt que 2,7 GHz. Le reste de ses caractéristiques n'est pas connu.

Les cartes graphiques, elles, grimpent à 450 watts, sans que l'on connaisse les fréquences. NVIDIA donne toujours sa machine pour une puissance de 2 petaFLOPS, sans plus de précisions. Les scores Top500 d'un supercalculateur basé sur des nodes DGX-2H sont accessibles par ici.

Le nouveau tarif n'a pas été dévoilé par NVIDIA, qui se contente de préciser dans sa fiche technique que la consommation globale passe à 12 kW, pour un poids de 163,29 kg (contre 154,2 kg précédemment). La température de fonctionnement passant de 35°C à 25°C, on peut imaginer que le système de refroidissement est plus véloce.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !