5G : des responsables allemands seraient inquiets des équipementiers chinois, notamment Huawei

C'est en tout cas l'affirmation faite par des hauts responsables à Reuters, sous couvert d'anonymat. « Il y a une préoccupation sérieuse. Si cela ne tenait qu'à moi, nous ferions ce que font les Australiens », affirme l'un d'entre eux. Pour rappel, l'Australie et les États-Unis ont décidé de se passer des équipementiers chinois à cause de risques liés à la sécurité et la confidentialité.

Tout le monde n'est pas sur une ligne aussi franche outre-Rhin, même si la prudence reste de mise : « Exclure tous les investisseurs d'un pays donné est une mauvaise approche, mais nous devons pouvoir examiner des cas particuliers afin de nous assurer que notre infrastructure critique est protégée. Cela pourrait entraîner l'exclusion d'entreprises chinoises » affirme Katharina Droege (les Verts) à nos confrères.

Un porte-parole de Huawei réfute en bloc : « La cybersécurité a toujours été notre priorité absolue et nous avons une solide expérience dans la fourniture de produits et de solutions sécurisés à nos clients, en Allemagne et partout dans le monde ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !