Canal+ signe son accord avec le cinéma français

Comme nous le détaillions hier, le premier financeur du cinéma est revenu à de meilleurs sentiments. La signature du contrat a été organisé en grande pompe sur la scène du festival de Dijon, grand raout annuel de l'industrie hexagonale.

Selon le ministère de la Culture, qui assure avoir (évidemment) chapeauté les discussions, cet accord doit débloquer les débats sur la chronologie des médias, levant les derniers obstacles.

Orange (derrière OCS) expliquait hier attendre que le cas Canal+ soit réglé pour signer la chronologie.

La révision du cadre de financement et de diffusion du cinéma français est un véritable serpent de mer, chacun tirant vers ses intérêts… Sans que cette refonte très attendue ne règle vraiment le problème du secteur en l'état, à savoir la fonte des revenus et la montée des services sur abonnement à la Amazon Prime Video et Netflix, qui échappent jusqu'ici à cette contraignante exception culturelle, en attendant la mise en œuvre de la directive SMA.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !