Chiffrement de fichiers : Cryptomator 1.4 abandonne WebDAV comme protocole par défaut

Le logiciel, qui permet de chiffrer des fichiers et d'y accéder sous la forme d'emplacements réseau virtuels, passe une étape majeure, attendue de longue date par ses utilisateurs : WebDAV n'est plus utilisé par défaut pour l'accès aux fichiers.

Sous Windows, Cryptomator intègre désormais la bibliothèque Dokany et, sous Linux et macOS, FUSE. Comme nous l'écrivions, le client WebDAV de Windows posait des problèmes flagrants de performances dès qu'un fichier dépassait une certaine taille (une centaine de Mo).

L'accès aux fichiers et l'ajout de nouveaux documents étaient souvent suspendus, le temps de les (dé)chiffrer. D'après nos constatations, le problème disparait avec Dokany, au prix d'une navigation un peu plus lente. WebDAV est toujours disponible dans les options, pour ceux qui le préfèrent.

Cryptomator 1.4 signe aussi l'abandon des systèmes Windows et Linux 32 bit. Le contrôle des mises à jour disponibles devient d'ailleurs plus voyant, avec un message au premier démarrage.

Attention, sous Windows, il sera peut-être nécessaire d'installer le « redistribuable Microsoft Visual C++ pour Visual Studio 2017 » si vous n'en disposez pas déjà (Dokany le réclame).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !