5G : encore une pelletée de « premières » et promesses chez AT&T, Orange, Qualcomm et OnePlusCrédits : cokada/iStock

Alors que le lancement commercial de la 5G n'est pas attendu avant 2020 en France (l'Arcep consulte d'ailleurs les acteurs sur l'attribution des fréquences), les communiqués continuent de se multiplier comme des petits pains.

AT&T a ouvert le bal de cette nouvelle fournée avec l'annonce de « la première session au monde de navigation mobile 5G sur des ondes millimétriques, avec un terminal normalisé sur un réseau mobile 5G ». Il utilisait un modem Snapdragon X50 de Qualcomm.

En même temps, Orange revendiquait de son côté « la réalisation du premier appel data interopérable et conforme aux spécifications 5G NR en France », sur la bande des 3,4 GHz. Cette communication a été réalisée en laboratoire, la prochaine étape étant maintenant d'en sortir.  

Sur les promesses, Qualcomm n'est pas le dernier loin de là (voir les annonces de la semaine dernière). Cette semaine, rebelote avec un billet de blog expliquant « comment votre vie est sur le point de changer » grâce à la 5G... excusez du peu.

Une approche bien différente de celle de Bouygues Telecom, qui nous expliquait récemment que « le service en lui-même n'est pas très différenciant ». « La valeur ajoutée client de la 5G pour le grand public va être initialement assez limitée [...] C'est plus un rajout de capacité » détaillait même un responsable technique.

OnePlus n'est pas en reste. Le fabricant avait déjà annoncé qu'il proposerait un smartphone 5G au début de l'année prochaine… comme Xiaomi avec son Mi Mix 3 et certainement d'autres, puisque le modem Snapdragon X50 sera alors disponible. Interrogé par The Verge,  Pete Lau (directeur général de OnePlus) est « convaincu » que son smartphone sera « le premier téléphone 5G en Europe ».

Bref, il faut plus que jamais prendre avec des pincettes les annonces dont raffolent les opérateurs. Depuis plusieurs mois, on ne compte en effet plus les « premières fois » (mondiale ou locales), à croire qu'elles peuvent arriver à de multiples reprises...

Un exemple parmi d'autres : Verizon propose de la « 5G * » fixe dans une poignée de villes aux États-Unis. L'étoile est importante pour John Legere (T-Mobile) car si l'opérateur utilise des briques de 5G, il ne s'agit pas (encore) de la norme 5G NR définie au niveau mondial.

Un point confirmé par Ed Chan, architecte réseau chez Verizon. Ce dernier a réagi par le biais de son porte-parole : c'est « le type de réponse d'un concurrent qui n'est pas le premier sur le marché ». Ambiance.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !