HAPS : le projet Stratobus de ​Thales avance, premiers essais en vol prévus pour 2022Crédits : ESA

Ce projet ballon volant à une altitude 20 km a démarré en avril 2016, avec un financement de 17 millions d'euros par le Commissariat général à l'investissement. Pour rappel, ce ballon est un HAPS (pseudo-satellites à haute altitude), présenté comme le « chaînon manquant entre les drones et les satellites ».

Les premiers sont à quelques centaines de mètres d'altitude, contre plusieurs centaines de kilomètres pour les seconds. Les HAPS se placent à une vingtaine de kilomètres, au-dessus des avions de ligne.

Une nouvelle étape a été franchie avec la « validation mécanique statique des premiers modules photovoltaïques échelle 1 ». Ils sont d'une « surface hors-norme (supérieure à 4 m²), flexibles, ultra légers (moins de 800 g/m2), d’une puissance supérieure à 200 W/m2 et composés de cellules à 24 % de rendement » détaille le CEA, partenaire du projet.

Les premiers essais en vol de Stratobus en grandeur nature sont prévus pour 2022, laissant présager un glissement du calendrier par rapport aux annonces l'année dernière de Jean-Philippe Chessel, directeur de la ligne de produits Stratobus chez Thales Alenia Space. Il était alors question du premier vol du prototype en 2020/2021, avec une production à l'horizon 2020/2022.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !