Gab, le Twitter de la droite américaine, « contraint » de fermerCrédits : Highwaystarz-Photography/iStock

Le service vante la défense de la liberté d'expression, accueillant des discours extrêmes, rejetés par les plateformes généralistes comme Facebook et Twitter. Robert Bowers, le suspect du massacre de 11 personnes dans une synagogue de Pittsburgh, y était particulièrement actif.

Plusieurs entreprises, dont Medium, Joyent, PayPal et Stripe ont rompu leurs contrats avec le site. La modération des contenus par les services de paiement est une question sensible, qui gêne ces groupes eux-mêmes, mais semble rester efficace.

Surtout, Gab a été lâché par son bureau d'enregistrement de nom de domaine, GoDaddy. La société a laissé 24 heures au service pour trouver un nouveau prestataire, le forçant à fermer (au moins momentanément). Sur Twitter, le service dénonce une « campagne de dénigrement  » et relaie un appel au boycott de GoDaddy, l'un des principaux registrars outre-Atlantique.

L'affaire rappelle le bannissement de Daily Stormer l'an dernier, blog d'extrême-droite américain, par des prestataires techniques, dont Cloudflare, qui rompait sa règle de ne pas s'inquiéter des contenus. La mort d'un manifestant antifasciste à Charlottesville avait déclenché une vague de nettoyage des contenus racistes par les grandes plateformes, avant le bannissement du média conspirationniste Infowars ces derniers mois.

En parallèle, Twitter admet avoir commis une erreur en ne retirant pas les messages haineux (et pour partie faux) diffusés par le responsable des envois de bombes à plusieurs figures démocrates et médias, la semaine dernière.

Le New York Times a enquêté sur les services destinés aux Républicains, qui encouragent les discours partisans, conférant des statuts spécifiques aux membres les plus actifs. Conspirationnisme et rejet des médias traditionnels y seraient amplifiés, selon le NYT.

Ces deux épisodes seraient un signe de la porosité croissante entre violences en ligne et hors ligne, que ces plateformes partisanes sont accusées d'encourager.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !