Des géants américains s'inquièteraient d'un Brexit sans accord

Selon le Telegraph, des cadres de Facebook, Google et Microsoft ont rencontré des ministres britanniques à Londres, dans la perspective d'un départ de l'Union européenne sans accord.

Margot James, ministre du Numérique, Jeremy Bright, secrétaire d'Etat au Numérique et Baroness Fairhead, du Commerce international, auraient été présents à ce rendez-vous à huis clos.

Les trois groupes américains s'inquièteraient de ses effets sur les affaires, l'emploi et les transferts de données. Les responsables politiques estimeraient un départ sans accord peu probable.

Les discussions autour du Brexit patinent en Europe, les négociations pouvant même être étendues d'une année supplémentaire. Plus de 500 000 Britanniques ont récemment manifesté pour obtenir un nouveau référendum, après celui de 2016, dans l'espoir d'arrêter le processus.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !