Qualcomm veut relancer l'intérêt pour le Wi-Fi 60 GHz avec le 802.11ayCrédits : shutter_m/iStock.Thinkstock

On ne peut que constater que le 802.11ad (ex-WiGig) n'a pas vraiment convaincu les constructeurs ou leurs clients.

Les produits exploitant cette norme sont encore peu nombreux et rarement utilisés, malgré la promesse de débits de plusieurs gigabits par seconde sur de courtes distances.

L'année prochaine, le Wi-Fi 802.11ay (rétrocompatible) doit prendre le relai, avec la gestion de quatre flux sur la bande des 60 GHz, du MIMO et des débits pouvant atteindre jusqu'à 100 Gb/s en théorie.

Qualcomm a décidé de ne pas attendre et annonce déjà de nouvelles puces, les QCA64x8 (infrastructure) et QCA64x1 (appareils) qui promettent des débits supérieurs à 10 Gb/s avec une latence « équivalente à un câble ».

La société avait déjà mis en avant cette solution en mai dernier dans le cadre de son partenariat avec Facebook autour de Terragraph. Les premiers essais étaient attendus pour la mi-2019.

On devrait donc entendre parler plus précisément du Wi-Fi 802.11ay autour des prochaines éditions du CES de Las Vegas ou du MWC de Barcelone.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !