Universalité de la chute libre : fin de mission pour Microscope, qui va mettre 25 ans à se désorbiterCrédits : CNES

Le satellite est dans l'espace depuis maintenant près de deux ans et demi avec pour mission de vérifier l'universalité de la chute libre : « dans le vide, tous les corps tombent avec la même vitesse, quelle que soit leur masse ou leur composition ».

En décembre 2017, les premières analyses de Microscope tombaient : les scientifiques confirmaient le principe d'équivalence avec une précision de 2x10^-14, améliorant ainsi « la précision du test d’un facteur 10 ! ».

Hier, dans une série de tweets, le Centre national d'études spatiales (CNES) annonçait que le satellite était en fin de vie : ses réserves de gaz sont à sec et les dernière mesures ont été effectués ce week-end. Désormais, une seconde (longue) phase commence.

« Il faut vider et neutraliser ses sources d’énergie, pour éviter tout risque d’explosion… et la création de débris » explique le centre. Le satellite va également être désorbité à l'aide de « deux grandes voiles qui vont augmenter sa surface de frottement et le faire redescendre petit à petit jusqu’à désintégration dans l’atmosphère »… Une longue opération qui prendra environ 25 ans, mais conforme à Loi sur les Opérations Spatiales précise le CNES.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !