RGPD : le futur décret sur l’hébergement de données de santé soumis à agrément du ministère de la Culture

Le gouvernement a notifié à la Commission européenne le futur décret mettant en œuvre l’hébergement de données de santé à caractère personnel. Le texte décrit le périmètre des activités soumises à cette autorisation de la Rue de Valois.

« Toute personne physique ou morale à l’origine de la production ou du recueil desdites données de santé [devront] recourir à un hébergeur agréé dès lors qu’il externalise l’hébergement des données de santé à caractère personnel dont il est responsable sur support papier ou sur support numérique dans le cadre d’un service d’archivage électronique ».

Le document définit à cette fin les modalités pratiques de cette mise en œuvre, dont les conditions d’obtention de l’agrément et les clauses que doit contenir le contrat conclu avec le prestataire agréé.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !