La SEC accuse Elon Musk de fraude et veut l'interdire de diriger une société cotéeCrédits : SIphotography/iStock

L'histoire remonte à début août après un tweet où le dirigeant de Tesla expliquait qu'il réfléchissait à retirer la société de la bourse. Il avait finalement laissé de côté le projet fin août.

La SEC (Securities and Exchange Commission) avait ouvert une enquête début août pour vérifier si le dirigeant n'avait pas essayé de manipuler le cours de l'action. Selon Reuters, le gendarme de la bourse américaine « a accusé jeudi Elon Musk, le PDG de Tesla, de fraude et demandé qu’il soit interdit de fonctions dirigeantes dans une société cotée ». Il demande aussi qu'une amende civile soit prononcée.

De son côté, le PDG répond : « la mesure injustifiée prise par la SEC me chagrine énormément et elle me déçoit. Mes actions ont toujours été dictées par la vérité, la transparence ».

Lors d'une conférence de presse, Stephanie Aviakian, coresponsable de la division enquête de la SEC, affirme que « ni la célébrité ni une réputation d’innovateur technologique ne mettent à l’abri des lois fédérales ».

Suite à cette annonce, le titre de l'action dévisse dans les échanges d'après clôture avec 12 % de moins à l'heure actuelle. L'action est passée sous les 270 dollars, contre plus de 307 dollars hier.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !