Twitter veut combattre la déshumanisation dans ses nouvelles règlesCrédits : VladSt/iStock

Twitter travaille actuellement sur de nouvelles règles pour formaliser une traque au langage « déshumanisant ». Il s’agit pour l’éditeur de tout propos exprimant l’idée que l’interlocuteur est moins qu’humain.

« La déshumanisation peut survenir quand d’autres sont dépouillés de leurs qualités humaines (déshumanisation animale) ou de leur nature humaine (déshumanisation mécanique). Les exemples peuvent inclure la comparaison de groupes à des animaux ou virus, ou réduire des groupes à leurs organes génitaux ».

La définition de Twitter est suffisamment large pour recouvrir de nombreux types de conversations déjà observées sur la plateforme. Ne sont-elles pas déjà visées par les règles actuelles ? En grande partie si, mais certains tweets peuvent y échappent, dont la déshumanisation basée sur l’affiliation d’une personne à un groupe identifiable.

Là aussi, Twitter éclaircit cette notion : « Tout groupe de personnes pouvant se distinguer par leurs caractéristiques partagées telles que race, ethnicité, nationalité, orientation sexuelle, genre, identité de genre, religion, âge, handicaps, maladies graves, occupations, idées politiques, lieu ou pratiques sociales ».

Twitter propose donc tout simplement de réviser ces règles pour intervenir sur des tweets « déshumanisants ». L’éditeur récolte actuellement des retours via une consultation publique disponible sur cette page (anglais uniquement).

Les commentaires et choix des utilisateurs seront ainsi collectés jusqu’au 9 octobre. Après quoi les nouvelles règles seront travaillées par un groupe représentant diverses divisions de l’entreprise (ingénierie, recherche, application des règles et autres).

Selon Twitter, l’évolution des règles interviendrait avant la fin de l’année. L’éditeur semble sûr de lui, mais veut s’assurer avec les retours des internautes que tous les angles ont bien été couverts. On se demande toutefois si l’effort de modération supplémentaire pourra être, l’entreprise ayant été de nombreuses fois critiquée pour son laisser-faire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !