Amazon enquête sur des employés qui auraient vendu des données et supprimé des commentaires

Dimanche, le Wall Street Journal révélait que des employés Amazon avaient été payés pour supprimer des avis négatifs ou obtenir des informations confidentielles.

Selon nos confrères, les échanges passaient par des réseaux sociaux comme WeChat. Le montant serait de 300 dollars pour supprimer un avis, avec un minimum de cinq demandes par transaction (soit 1 500 dollars).

Des employés auraient aussi été payés pour fournir l'adresse email de certains clients mécontents, des informations sur les ventes de produits des concurrents ou encore restaurer des comptes bannis. Le phénomène serait particulièrement prononcé en Chine.

Le revendeur affirme à nos confrères avoir mis en place « des systèmes pour restreindre et auditer les informations auxquelles les employés peuvent accéder ». La même confirmation a été apportée à The Verge.

« Nous avons des politiques strictes et un code de conduite professionnel et éthique pour nos employés [...] quiconque enfreint notre Code fera face à des mesures disciplinaires, y compris des licenciements et de potentielles sanctions légales et pénales » ajoute Amazon.

Enfin, des sanctions seront également prises contre ses partenaires ayant eu recours à ce genre d'action, y compris en justice suivant les cas. Dans tous les cas, une enquête approfondie est en cours.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !