L'UE prête 500 millions d'euros à Nokia pour tenir le cap sur la 5G

La Banque européenne d'investissement (BEI) a signé le chèque, soutenue par son Fonds européen pour les investissements stratégiques.

Officiellement, l'Union finance la recherche et développement du géant finlandais dans la 5G, domaine ô combien stratégique selon les responsables européens, et sur lequel la concurrence mondiale est rude. Finalisé, le standard doit apparaître dans les offres commerciales en 2020.

« En substance, le portfolio de Nokia couvre tous les besoins d'un opérateur télécoms voulant fournir des services de communication fixes et mobiles convergés, critiques à l'ère de la 5G » assure la banque. Encore faut-il que les opérateurs en veuillent.

Le chinois Huawei est très bien placé sur le sujet, posant un risque pour Nokia. Les nombreuses expérimentations des opérateurs français sont pour la plupart menées avec le premier, et non le second.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !