Twitter chamboule le décompte des abonnésCrédits : atakan/iStock

Courant juillet, le réseau social a revu la manière dont il modère les comptes de ses membres, dans l'objectif officiel d'améliorer la santé des conversations.

Le 11 juillet, la société a annoncé la suspension de nombreux comptes qui auraient récemment changé de comportement, pour vérifier si les propriétaires ont toujours la main dessus (notamment en ajoutant leur numéro de téléphone pour la double-authentification).

Ces changements d'attitude incluent la publication d'un grand volume de réponses ou de mentions non-sollicitées, la publication de liens trompeurs ou de nombreux blocages par des comptes mentionnés.

De quoi avoir un large effet sur le nombre d'abonnés de grands comptes, pense Twitter.

Le 26 juillet, après des accusations de « shadowban » (c'est-à-dire l'exclusion de messages de fils publics ou de recherches, sans avertir l'émetteur), Twitter assure ne pas le pratiquer.

Elle détaille sa méthode de classement des messages dans les recherches, fondée sur trois critères : les liens avec l'utilisateur qui recherche, la popularité et le déclassement de messages venant d'acteurs de mauvaise foi (comprendre, de manipulation politique).

Malgré tout, dans certains cas, pour voir certains messages masqués, « vous pourriez avoir à produire un effort supplémentaire pour les trouver, comme aller directement sur le compte de l'émetteur ».

Fin juillet, des centaines de milliers de comptes n'apparaissaient pas dans l'auto-complétion sur leur nom. Un problème technique, rapidement corrigé, plaide la société.

Ce masque aurait été causé par des tentatives coordonnées de communautés politiques de diffuser largement les messages des comptes concernés.« L'effet de ce comportement coordonné, combiné à notre implémentation des auto-suggestions de recherche, a causé la disparition des comptes de ces représentants des auto-suggestions » détaille Twitter.

Le réseau social se défend toujours de biais anti-Républicains, une accusation devenue classique outre-Atlantique, des comptes démocrates étant aussi concernés.

Enfin, le 7 août, il est revenu sur les changements de ses règles pour s'adapter aux nouveaux comportements. La société promet de considérer avant tout chaque comportement individuellement, par exemple en demandant la suppression d'un tweet jugé contraire à ses règles, plutôt que de bannir le compte.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !