Windows 10 : des machines virtuelles à la volée pour examiner des applications

Via une indiscrétion de Microsoft dans son Hub de commentaires, on sait désormais que l’éditeur prépare l’équivalent d’un mode navigation privée pour Windows 10 lui-même.

Nommée InPrivate Desktop – InPrivate correspond à la navigation privée dans Edge – la fonction réplique sous forme de machine virtuelle une partie du système pour permettre à une application inconnue de s’exécuter. Si un comportement louche est détecté, l’utilisateur clôt la machine, sans laisser de trace sur le système.

On s’en doute, InPrivate Desktop réclamera également davantage de ressources matérielles. Le processeur doit ainsi avoir des capacités matérielles de virtualisation (désormais communes) et au moins deux cœurs, épaulés par 4 Go de mémoire vive et 5 Go d’espace au minimum.

La fonction se destine très clairement à l’examen des exécutables ou fichiers pouvant embarquer des malwares. Dommage cependant qu’elle se destine (a priori) à la seule édition Enterprise. De telles machines virtuelles à la volée auraient au moins leur place dans la version Professionnelle.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !