Pause estivale forcée pour des usines de TSMC, à cause d'un virus informatique

Début août, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC) était confronté à une situation pour le moins embarrassante : plusieurs usines ont été arrêtées pendant une journée à cause d'un malware, rapporte  Bloomberg.

L'infection s'est produite via l'ajout d'un logiciel corrompu venant d'un partenaire, sans contrôle par un antivirus. Les usines de Hsinchu et Taichung à Tainan étaient touchées. Sans être directement cité, le malware responsable serait une variante de WannaCry, qui avait fait des ravages en 2017. Il est désormais bien connu des outils antivirus.

Selon C.C. Wei, PDG de TSMC, la société n'était pas directement visée par les pirates. Elle a bien évidemment revu ses procédures et l'ajout d'une application devrait être plus complexe à l'avenir.

Lora Ho, directeur financier de TSMC, affirme que cet incident n'aura qu'un « impact minime » sur les bénéfices de la société. Les conséquences pour la production d'Apple (et d'autres partenaires) n'ont pas été précisées, mais elles devraient là aussi être minimes, selon plusieurs analystes interrogés par Bloomberg.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !