Uber renforce son équipe juridique et recrute un ancien avocat du ministère de la Justice américaine

Pour faire face à ses différents déboires, la société a une technique simple : recruter des experts dans le domaine en question. Après l'accident mortel impliquant une de ses voitures autonomes, elle s'est par exemple payé Christopher Hart, ancien président du NTSB (National Transportation Safety Board), comme conseiller sur la sécurité.

Le Wall Street Journal explique que le VTC engage maintenant Scott Schools, ancien haut responsable du ministère de la Justice américaine. Il aura certainement beaucoup à faire, car la société est sous le coup de plusieurs enquêtes fédérales.

À son ancien poste, il s'est notamment penché sur l'ingérence russe lors des élections de 2016 et joué un rôle important dans le limogeage du directeur adjoint du FBI, lui valant le surnom de « l'inconnu le plus important à Washington DC ».

Lors d'une interview, il explique à nos confrères qu'il était courtisé par Uber depuis plusieurs mois, et qu'il a finalement décidé de sauter le pas. Il a démissionné de son poste de fonctionnaire la semaine dernière. Chez Uber, il est responsable de la conformité.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !