L'émulateur Android gère désormais les processeurs AMD Ryzen

Google se félicite du succès de cet outil au sein d'Android Studio, qui serait massivement utilisé par les développeurs pour tester leurs applications mobiles. L'entreprise dit continuer à optimiser ses performances, notamment via Hyper-V.

Mais il est aussi question du support de nouvelles configurations. Ainsi, sous Windows ou Hyper-V, les puces Intel ne seront plus les seules à bénéficier d'optimisations matérielles. Une nécessité après le succès de Ryzen.

Android 3.2 Studio Beta est pour le moment nécessaire (voir les détails), mais cela devrait entrer dans la branche classique sous peu. Il s'agit dans tous les cas d'une bonne nouvelle pour les développeurs concernés, ainsi que pour AMD qui gagne ici quelques points de légitimité.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !