Crypto.com vendu à une société spécialisée dans les crypto-monnaiesCrédits : yesfoto/iStock

Le chercheur en sécurité Matthew Blaze a cédé son nom de domaine, enregistré en 1993. Ces dernières années, il aurait reçu de nombreuses offres pour son adresse, dont certaines sérieuses.

« Cela avait de moins en moins de sens de le garder » vu l'importance prise par les sujets crypto, justifie-t-il. Il ne sait pas ce qu'en fera le nouveau propriétaire.

L'acquéreur est Monaco, une société hong-kongaise derrière une plateforme de gestion de crypto-monnaies, et une carte Visa. Elle a levé 25 millions de dollars (via une ICO). Le nom de domaine aurait attiré des offres allant jusqu'à 10 millions de dollars, même si le prix dépensé par Monaco n'est pas indiqué.

Cette vente a de quoi surprendre. Matt Blaze est un expert reconnu de la cryptographie, d'habitude très critique du détournement de l'abréviation « crypto » pour les crypto-monnaies.

Cette appropriation est même devenue une source de frustration pour certains experts en sécurité, qui s'estiment spoliés de leur vocabulaire. D'autant que les crypto-monnaies ne font pas forcément appel à la cryptographie.

« Je ne pense pas que confondre cryptographie et monnaies numériques soit bon pour les deux domaines sur le long terme, surtout vis-à-vis de leur perception par le public et les législateurs » note Blaze, regrettant que les deux soient déjà si interconnectés dans l'esprit des amateurs de crypto-monnaie.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !