Kim Dotcom peut être extradé aux États-Unis

La justice néozélandaise confirme que le fondateur de MegaUpload peut faire le voyage chez l'oncle Sam, pour faire face aux accusations de piratage en ligne, rapporte l'AFP. Ce troisième jugement, en appel, confirme les deux premiers à ce sujet.

Pour le tribunal, Dotcom et trois associés ont bien violé massivement le droit d'auteur pour des gains commerciaux. MegaUpload comptait plus de 500 millions d'utilisateurs en 2011, peu avant sa fermeture par le FBI en janvier 2012. Son fondateur veut porter l'affaire devant la Cour suprême néozélandaise, son dernier recours sur place face aux forces de l'ordre américaines.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !