ZTE : le gouvernement américain autorise une reprise partielleCrédits : hundreddays/iStock

Sous le coup de sanctions du département du Commerce depuis mi-avril. Donald Trump était venu en aide au fabricant chinois et avait trouvé un accord, incluant une amende d'un milliard de dollars. Il ne plait pas à tout le monde, le Sénat ayant voté un amendement pour rétablir les sanctions contre ZTE.

Dans cette bataille juridique, un premier rayon de soleil pour l'équipementier : le gouvernement américain l'autorise à reprendre partiellement ses activités, comme l'explique l'AFP.

L'autorisation est signée par le Bureau de l'industrie et de la sécurité du département du Commerce. Elle est valable du lundi 2 juillet au 1er août. Elle « concerne la reprise d'activités dont les contrats avaient été noués avant la mi-avril, notamment les mises à jour de logiciels pour les modèles de téléphones produits par ZTE. Aucune nouvelle activité entre les fournisseurs et ZTE n'est en revanche autorisée ce qui laisse en place une grande partie des sanctions ».

Pendant ce temps, les discussions entre les élus américains se poursuivent et promettent d'être agitées, avec d'un côté ceux souhaitant le paiement d'une amende et la levée des sanctions, de l'autre ceux préférant les laisser en place.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !