HTC licencie 1 500 personnes à Taiwan

Le constructeur a bien du mal à maintenir sa position dans le marché mobile, dépassé par d'autres entreprises asiatiques comme Samsung, Huawei et Xiaomi.

Elle va donc licencier 1 500 personnes dans ses usines à Taiwan soit 23 % de ses effectifs, avec évidemment des économies substantielles espérées à la clé. La vague de départ forcés vient de commencer et se poursuivra jusqu'en septembre.

Selon HTC, l'opération est une conséquence de l'ajustement à la demande. Elle affirme vouloir continuer à innover et migrer une partie de ses installations vers l'automatisation – comprendre les robots.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !