Un ex-employé d'Equifax accusé de délit d'initié sur la faille de 2017

En septembre dernier, Equifax était victime d'une immense fuite de données. On dénombrait alors 143 millions de victime.

La SEC (Securities and Exchange Commission) se penche désormais sur le cas d'un ancien ingénieur logiciel d'Equifax. Nommé Sudhakar Reddy Bonthu, il est accusé de délit d'initié, pour avoir utilisé les informations sur la faille pour spéculer. Il en aurait tiré 75 000 dollars.

Selon l'un des responsables de la SEC, Richard R. Best, Bonthu était en possession d'informations sensibles sur la brèche de sécurité et les aurait utilisées avant même qu'elles ne soient connues des partenaires et du grand public.

L'ex-ingénieur avait par ailleurs été renvoyé par Equifax en mars pour avoir refusé de coopérer dans une enquête interne.

Les charges civiles contre lui ont été abandonnées suite au versement de ses gains illégalement acquis. Les charges criminelles pèsent par contre toujours contre lui, l'enquête n'étant pas terminée.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !