Canalplay est mort, selon le patron de Canal

Lors d'une audition au Sénat hier, Maxime Saada n'a pas mâché ses mots. Le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) serait passé de 800 000 clients à 200 000 en l'espace de deux ans, alors que Netflix en gagnerait 100 000 par mois.

« En deux ans, on a été rayés de la carte de ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision. Il a suffi de deux ans ! » a-t-il lancé, plaintif. Il blâme le cadre réglementaire et fiscal, mais n'évoque aucun choix stratégique pour expliquer le naufrage. Tout juste reconnaît-il que l'absence des contenus maison a pu contribuer à la désertion des internautes. Ici encore, la réglementation l'aurait empêché de proposer des exclusivités.

Saada déclare également que Canal+ n'a pas été sollicité sur Salto, la future plateforme de SVOD de TF1, France Télévision et M6. « On a été un peu en froid avec TF1 » justifie-t-il.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !