Vie privée : l'UFC interroge la CNIL sur les pratiques trompeuses des plateformes

L'association de consommateurs interroge la CNIL sur les demandes de consentement apparues chez Facebook et consorts, suite à l'application du Règlement général sur la protection des données le 25 mai.

Reprenant une enquête du Conseil des consommateurs norvégien (Forbrukerrådet), elle pointe les astuces des grandes plateformes pour tromper les internautes, comme l'accord proposé via de larges boutons colorés, face à un refus caché dans un menu d'options, accessible via un texte au faible contraste.

L'UFC-Que Choisir tance également l'argumentation de ces services pour pousser les internautes au consentement, pointant seulement les pertes de fonctionnalités (dont la personnalisation publicitaire) en cas de refus. Enfin, l'organisation souligne les récompenses et punitions associées au choix, comme la suppression obligatoire d'un compte en cas de refus de nouvelles conditions d'utilisation. Une clé de bras qui serait interdite par le RGPD.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !