Human at home : une expérience scientifique entre Black Mirror et Secret Story

Comme l'explique le CNRS, il s'agit d'un projet pluridisciplinaire visant à « explorer les usages et effets des nouvelles technologies et des objets connectés sur notre – futur – quotidien. Mais également d’en souligner les limites… ».

Deux étudiants volontaires vont emménager dans cet appartement bardé de capteurs, du sol ou plafond en passant par les objets du quotidien et l'extérieur.

« Cinq types de données vont être récoltés » détaille Alain Foucaran, initiateur du projet, et « certains capteurs seront directement liés aux coHUTeurs pour mesurer leur rythme cardiaque, définir leurs déplacements et leurs postures dans l’appartement », ainsi qu'en provenance des réseaux sociaux.

« Si le XXe siècle était celui du saut technologique, le XXIe sera celui d’une rupture dans les usages » souligne Alain Foucaran. Ce projet s'inscrit dans cette dynamique en mesurant « les enjeux technologiques et le changement social qui les accompagne ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !