Carrefour et Google s'unissent pour « une nouvelle expérience d’achat », y compris sur l'alimentaire

Les deux protagonistes annoncent officiellement leur partenariat en précisant qu'ils « veulent imaginer de nouveaux modèles de distribution et expériences d'achat ». Carrefour précise fièrement être le premier distributeur français à s'associer au géant du Net.

Après avoir lancé Léa fin février, l'assistant numérique de Carrefour sur Google Assistant, l'enseigne passe la seconde : « D’ici début 2019, les utilisateurs français pourront effectuer leurs courses – dont les achats alimentaires  que ce soit via l’enceinte connectée Google Home, ou via l'Assistant Google depuis leur téléphone portable, ou enfin sur le Web via la nouvelle interface du site Google Shopping en France ». Il sera possible de se faire livrer ou de récupérer ses produits en magasin.

Carrefour et Google ne comptent pas en rester là. Les deux larrons vont également ouvrir un « lab d’innovation » à Paris regroupant les ingénieurs de Carrefour et des experts en IA de Google afin de créer de « nouvelles expériences » pour les clients.

Enfin, « la suite de solutions bureautiques et collaboratives G Suite (Gmail, Calendrier, Drive, Docs. etc.) sera déployée auprès de 160 000 collaborateurs de Carrefour » et l'intégration de la plateforme Cloud Platform de Google sera accélérée.

But de l'opération : « accéder à de nouveaux clients, plus jeunes » selon Marie Cheval, directrice de la transformation digitale du groupe, interrogée par Le Monde. Par contre, cela signifie laisser le géant du Net toucher aux informations des clients : « Google aura accès aux données, mais Carrefour en restera propriétaire, d’autant que nous n’allons pas sous-traiter le processus. Nous nous appuierons sur Google pour l’interface client, mais Carrefour réalisera tout le reste, de la logistique à la livraison » affirme Marie Cheval.

Rappelons que Monoprix avait récemment sauté le pas lui aussi, mais en s'associant à Amazon et son service de livraison Prime Now. Selon Sébastien Missoffe, directeur général de Google France, cette annonce n'est pas une réponse directe à Amazon car des discussions seraient en cours depuis un an.

Dans tous les cas, la bataille promet d'être acharnée entre Amazon et Google qui font le tour des distributeurs pour trouver de nouveaux partenaires. La société de Jeff Bezos est par contre souvent perçue comme un concurrent, étant elle-même distributeur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !