Les États-Unis demandent s'ils ne devraient pas reprendre l'ICANN en mains

L'agence des technologies (NTIA) du département américain du Commerce a lancé une consultation publique, dans laquelle elle demande si l'émancipation de l'ICANN ne devrait pas être annulée, comme l'a relevé Domain Incite.

Pour mémoire, les États-Unis ont lâché la bride juridique de l'organisation, en charge des ressources mondiales du Net. C'était une nécessité après les révélations Snowden en 2013, qui ont alimenté les critiques d'autres pays (dont la Chine et la Russie) sur son contrôle de l'organisation californienne. La NTIA a ainsi perdu son contrôle sur cette dernière.

La consultation intervient dans une situation compliquée pour l'ICANN, qui tente d'adapter l'annuaire de noms de domaine (« whois ») au RGPD, réservant désormais l'accès de nombreuses coordonnées à des acteurs certifiés (voir notre analyse). Ce travail, tardif et laborieux, déplaît fortement à la NTIA, qui tient tant que possible à garder le « whois » intact… quitte à maintenir publiques les informations personnelles des titulaires de domaines à extension générique. Le sujet est d'ailleurs le premier mentionné dans son communiqué.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !