Microsoft intègre des algorithmes résistants aux ordinateurs quantiques dans un dérivé d'OpenVPNCrédits : Devrimb/iStock

Baptisée PQCrypto-VPN, ce projet open source (licence MIT) veut renforcer la sécurité d'OpenVPN en le préparant au futur de l'informatique.

Pour rappel, les ordinateurs quantiques disposeront d'une puissance de calcul phénoménales dans certains cas, avec un risque pour les systèmes de chiffrement. Même s'ils ne sont pas encore capables de telles performances, des algorithmes capables d'y résister existent déjà (ils portent le nom de post-quantique) et commencent à se répandre.

Comme l'explique BleepingComputer, le fork mis en ligne sur GitHub (racheté par Microsoft) permet à tout le monde de créer une implantation d'OpenVPN à base de trois protocoles différents, pour Linux et Windows.

Il s'agit d'un projet expérimental n'ayant pas encore fait l'objet d'analyses plus poussées. Sa résistance aux attaques n'est donc pas encore connue.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !