Des organisations dénoncent l'outillage de la surveillance d'État par Amazon

Une trentaine d'organisations américaines, dont l'ACLU et l'EFF, ont envoyé une lettre conjointe à Jeff Bezos, réclamant l'arrêt du programme Rekognition.

Ce système de reconnaissance faciale en temps réel, qui permet la détection de personnes et de partage d'informations, serait directement proposé aux forces de l'ordre.

Dans trois États américains, la société aurait ainsi directement fourni son support, et demandé des pistes d'améliorations. Pour les signataires, le risque d'un ciblage des opposants politiques ou des activistes est trop grand, d'autant que le suivi de parcours est une fonction vantée par Amazon.

« Amazon doit agir rapidement pour défendre les droits et libertés civils, y compris ceux de ses propres clients, en retirant Rekognition des mains des autorités » estiment les organisations.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !