Sylfen et le CEA valident le Smart Energy Hub, un système hybride de stockage d'énergie

Une première démonstration a été réalisée par la société française Sylfen et le CEA, à Grenoble. Grâce à ce système, « l'énergie d'origine renouvelable produite sur un bâtiment est directement autoconsommée, et tout le surplus peut être stocké dans des batteries Li-ion et sous forme d'hydrogène » explique le Commissariat à l'Énergie atomique et aux Énergies alternatives.

Ensuite, de façon complètement réversible, le système restitue à l'utilisateur de l'électricité et de la chaleur quand il en a besoin, « soit en consommant l'hydrogène précédemment créé, soit, en complément, à partir du réseau de gaz naturel ».

Au cœur de cette « innovation française », un « système réversible d'électrolyse de l'eau et de pile à combustible à oxydes solides (rSOC) ». Il regroupe trois systèmes : un électrolyseur, une pile à hydrogène et cogénérateur gaz. Des détails techniques sont disponibles par ici.

« Nos systèmes vont permettre de créer partout dans le monde un approvisionnement énergétique fiable, flexible et à coût maîtrisé à partir de sources d'énergie renouvelables et locales » explique Nicolas Bardi, le président de Sylfen.

La société peut désormais passer la seconde avec l'industrialisation. En attendant, la prochaine étape à court terme est la livraison du démonstrateur à un grand partenaire industriel, dont le nom n'est pas précisé.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !