Vevo se concentre sur YouTube et laisse sa plateforme de côté

En 2016, YouTube aurait compté pour 65 % des écoutes de musique en ligne, pour 10 % des revenus en France. Pour mieux monétiser leurs vidéos, des majors ont fondé Vevo, une coentreprise centralisant la diffusion de leurs vidéos sur YouTube.

Devant le poids important de la plateforme, Vevo s'est diversifié, en diffusant aussi ses contenus via son propre service. Une formule payante a même été envisagée.

Dans un communiqué, Vevo annonce le retrait de « certains éléments » de de son service, ce qui semble bien correspondre à une fermeture. Elle se focalise désormais sur YouTube et les autres grandes plateformes, principalement YouTube, promettant de poursuivre la vente de publicité spécifique et la conception de contenus propres.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !