Microsoft promet d'étendre la protection juridique du RGPD partoutCrédits : iStock/ThinkStock

Après-demain, le Règlement général sur la protection des données entrera en application. Avec lui, arrive la menace de lourdes sanctions en cas de mauvaise manipulation d'informations personnelles ou de mauvaise protection.

Dans un billet de blog, Microsoft promet d'étendre la protection offerte aux Européens hors des frontières de l'Union. Comme beaucoup d'autres entreprise, l'éditeur a mis à jour sa politique de vie privée, détaillant les changements.

Via sa plateforme cloud Azure, Microsoft se présente aussi auprès des entreprises comme une solution clés en main pour respecter le règlement, et éviter ses effrayantes sanctions financières (jusqu'à 4 % des revenus mondiaux annuels).

L'attitude affichée par Microsoft tranche avec celle de Facebook, qui a coupé 1,5 milliard d'utilisateurs mondiaux de sa branche irlandaise pour éviter qu'ils ne puissent exploiter légalement le RGPD. Le groupe promet d'étendre les nouveaux outils imposés par le RGPD partout dans le monde, « dans l'esprit », mais est incapable de les détailler. L'affaire Cambridge Analytica ne semble pas avoir bousculé ses habitudes.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !