Cambridge Analytica se déclare en faillite aux États-UnisCrédits : StockMonkeys.com (CC BY 2.0)

La société de profilage électoral, au cœur d'un scandale mondial après avoir aspiré des données de dizaines de millions d'internautes en 2014, s'est déclarée en faillite il y a quelques jours outre-Atlantique.

En début de mois, Cambridge Analytica et sa maison-mère britannique (SLC Elections) annonçaient mettre la clé sous la porte, suite à une trop grande chute de son activité depuis les révélations du Guardian et du New York Times en mars.

Le scandale a mené à une très forte pression politique sur Facebook, puis à une très médiatique double journée d'audition au Congrès américain. Le groupe a promis de nombreuses mesures (dont certaines auraient pu être prises il y a des années) pour apaiser les parlementaires et les actionnaires. L'action du groupe est depuis revenue à son niveau de départ.

Il est aussi apparu que des dirigeants de SCL Elections auraient monté la société Emerdata, sise dans le même bâtiment. Il n'est donc pas dit que l'activité disparaisse réellement, malgré les apparences.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !