Windows 10 : la préversion 17672 isole les antivirus

La dernière build du canal rapide pour les testeurs du programme Insider réclame aux antivirus de passer en processus protégés s'ils veulent être reconnus comme tels.

Les « protected process » sont un mécanisme introduit dans Windows 8.1, avec les logiciels anti-malware en ligne de mire. L'idée était de leur fournir une protection supplémentaire, puisqu'ils étaient souvent la cible eux-mêmes d'attaques.

La prochaine version de Windows, attendue pour septembre/octobre, généralisera ces processus protégés. Si les éditeurs ne rendent pas leurs produits compatibles, l'interface Windows Sécurité ne les reconnaîtra pas et Defender continuera de fonctionner à leurs côtés.

Actuellement, il suffit qu'un antivirus se déclare auprès de Windows pour désactiver Defender et être reconnu comme solution de sécurité principale. Tant que le changement est testé, il peut être désactivé en créant une clé de registre :

HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Security Center\Feature
DisableAvCheck (DWORD) = 1

Cette possibilité disparaîtra avec l'approche de la version finale.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !