Facebook suspend 200 applications, l'une aurait récupéré les données de 3 millions de membres

Si le scandale Cambridge Analytica a eu un mérite, c'est celui de forcer Facebook à passer en revue les applications ayant accès aux données des internautes. Sous pression, le groupe a annoncé une grande enquête sur les tiers ayant acquis une grande quantité d'informations avant 2015. Avec la menace de bannir ceux qui refuseraient de se plier à l'exercice.

Dans un billet de blog, Facebook déclare avoir passé des milliers d'applications en revue, pour 200 suspensions. Un éventuel bannissement dépendra des futures réponses fournies par leurs concepteurs.

Le magazine NewScientist révèle qu'un questionnaire aurait récupéré des réponses de trois millions d'utilisateurs, pour laisser ces données exposées sur Internet. Nommé myPersonality, le quiz monté par des chercheurs de l'université de Cambridge aurait été distribué à plus de 280 personnes de 150 institutions, dont Facebook, Google et Microsoft.

Les réponses obtenues étaient considérées comme intimes par le magazine. « Anonymisées », elle pourraient pourtant être aisément reliables à un utilisateur, via un identifiant unique. Plus de six millions de personnes auraient répondu au quiz, près de la moitié autorisant l'accès à des données de leur profil.

Si le partage entre chercheurs était censé être sécurisé, les protections auraient été insuffisantes. Des identifiants auraient ainsi été présents en ligne pendant plusieurs années, via une simple recherche. Facebook déclare enquêter sur l'application en question, après l'avoir suspendue le 7 avril.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !