Xiaomi : trois plaintes, des produits aux États-Unis et compatibilité Google Assistant

L'actualité est chargée pour le fabricant : il se déploie en Europe (il arrivera le 22 mai en France) et prépare son introduction en bourse.

Tout n'est par contre pas rose puisqu'un autre fabricant de smartphones, Coolpad, a décidé de poursuivre en justice trois de ses filiales pour violation de brevet. Son concurrent demande l'arrêt immédiat de la production et de la vente de certains smartphones, dont le Mi Mix2. En cause, le design de l'emplacement multi-SIM et des technologies liées à l'interface utilisateur.

« C'est parce que l'environnement de protection de la propriété intellectuelle s'est amélioré en Chine que Coolpad a lancé le procès en janvier de cette année » explique le plaignant. De son côté, Xiaomi affirme avoir demandé aux autorités d'invalider les droits des brevets en question.

Dans le même temps, TechCrunch rapporte que le fabricant se déploie aux États-Unis, mais en commençant par les objets connectés pour l'instant : lampes de chevet, ampoules et prises sont les premiers produits à arriver outre-Atlantique. Il n'est donc pas (encore ?) question des smartphones.

Enfin, Wang Xiang, vice-président de Xiaomi, profitait de la Google I/O pour annoncer une compatibilité avec Google Assistant pour ses produits de la gamme Smart Home.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !