Apple Music et Pandora retirent aussi R. Kelly de leurs playlists

Il y a quelques jours, Spotify annonçait le retrait des morceaux de l'artiste de ses listes de lecture éditorialisées, après des accusations d'abus sexuels et une campagne en ligne réclamant son musèlement. L'annonce suit la mise en place de nouvelles règles par la plateforme, qui disait agir en accord avec « ses valeurs ».

Apple Music et Pandora ont emboîté le pas de la plateforme suédoise, en supprimant R. Kelly de leurs propres playlists. À Pitchfork, Pandora évoque lui aussi une incompatibilité morale.

Les listes de lecture des services de streaming sont devenues l'un des principaux canaux d'écoute sur ces plateformes, qui ont une grande marge de manoeuvre dans leur éditorialisation. Les critères de sélection sont à la discrétion de ces entreprises, qui peuvent ainsi mettre au ban les artistes dont la morale ne conviendrait pas.

Les morceaux restent au catalogue, mais il faut désormais les chercher par soi-même.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !