Trump veut que ZTE puisse se « remettre rapidement au travail »

Depuis maintenant un mois, la société est sous le coup d'une sanction de la part du département du Commerce qui interdit aux entreprises américaines de vendre des composants (logiciels et matériels) au fabricant chinois.

La semaine dernière, ZTE expliquait avoir arrêté ses « principales activités » faute de pouvoir s'approvisionner. Dans un tweet, Donald Trump vole à la rescousse du constructeur : « Le président chinois Xi et moi-même travaillons ensemble pour donner à ZTE, une grande société de téléphone chinoise, un moyen de se remettre rapidement au travail. Trop d'emplois perdus en Chine ».

« Le département du Commerce a été chargé de le faire ! » ajoute-t-il. Lindsay Walters, porte-parole de la maison blanche, confirme de son côté que des discussions sont en cours avec Pekin pour (re)mettre en place des relations « libres, équitables, équilibrées et mutuellement bénéfiques » entre les deux pays. Elle ajoute que le secrétaire du Commerce Wilbur Ross rendra « son jugement de manière indépendante »... mais tout de même avec une pression supplémentaire sur ses épaules.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !