La Commonwealth Bank a « perdu » des données de près de 20 millions de ses clientsCrédits : PeopleImages/iStock

Une attaque par des pirates ? Une fuite suite à une mauvaise configuration d'une base de données ? Un email au mauvais destinataire ? Rien de tout cela, simplement deux bandes magnétiques égarées… sans que les clients n'en soient informés à l'époque.

Suite à des articles de presse évoquant cette histoire, la banque a publié un communiqué. Elle explique qu'en 2016, elle « n'a pas été en mesure de confirmer la destruction, assurée par un tiers, de deux bandes magnétiques contenant des relevés de clients ». Suite à une enquête, « le scénario le plus probable est que les bandes ont été détruites ».

Les bandes contenaient les noms des clients, les adresses, les numéros de compte et des détails de transactions de 2000 à début 2016, excusez du peu. Néanmoins, aucun mot de passe, code PIN ou « autres données pouvant être utilisées pour de la fraude » n'étaient présents.

Aucune activité suspecte n'a été identifiée par la banque, mais la surveillance de 19,8 millions de comptes continue « par mesure de précaution ». Les autorités australiennes compétentes ont été informées de cet incident.

Enfin, « la décision de ne pas informer les clients a été prise à la lumière des conclusions des enquêtes et de la surveillance des comptes mise en place ». Bien évidemment, la banque annonce avoir pris des mesures pour éviter une nouvelle mésaventure du genre.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !