Ramener des échantillons de Mars sur Terre : l'ESA et la NASA se penchent sur la questionCrédits : Pitris/iStock

Comme nous avons eu l'occasion de l'expliquer dans notre dossier sur Mars 2020 et l'exploration de la planète rouge, le prochain rover de la NASA sera capable de trier des échantillons prometteurs et les mettre de côté dans des petites boîtes.

L'opération de récupération ne sera pas simple et nécessitera « au moins trois missions depuis la Terre et une fusée jamais réalisée auparavant, lancée depuis Mars ». En effet, en plus de Mars 2020, une autre mission devra amener un petit fourgon sur place chargé de récupérer les boîtes et les ramener à sa fusée.

Il les placera dans Mars Ascent Vehicle, « une petite fusée permettant de lancer le conteneur de la taille d'un ballon de football dans l'orbite martienne ». Ensuite, une troisième mission viendra récupérer le conteneur pour le ramener sur Terre. Le but de l'accord entre la NASA et l'ESA est de continuer à étudier les différents concepts et décrire les rôles de chaque agence dans cette opération.

« Mars Sample Return impliquera également des actions rigoureuses de protection planétaire » explique le CNES, afin d'éviter une contamination des échantillons. De plus, « un accès aux échantillons, sécurisé et équitable, devra être mis en place pour tous les scientifiques des pays impliqués dans la mission ».

La prochaine étape pour l'Europe est la Conférence ministérielle de l’ESA, annoncée comme « une étape cruciale dans la feuille de route de cette mission internationale ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !