Intelligence artificielle : la Commission européenne va investir 1,5 milliard d'euros

Bruxelles présente son approche de l'IA en trois points : accroître les investissements publics et privés dans l'IA, se préparer aux changements socio-économiques et établir un cadre éthique et juridique approprié. Ils ne sont pas sans rappeler les axes développés par Emmanuel Macron lors de son discours au Collège de France (lire notre analyse).  

Les organismes publics et privés doivent accroître leurs investissements « d'au moins 20 milliards d'euros d'ici à la fin de 2020 » affirme la Commission. Elle a décidé de mettre la main au portefeuille avec 1,5 milliard d'euros pour la période 2018-2020.

« Cet investissement devrait mobiliser 2,5 milliards d'euros supplémentaires provenant des partenariats public-privé existants, par exemple dans les mégadonnées et la robotique » ajoute-t-elle. Les secteurs clés visés vont des transports à la santé.

L'Europe emboîte ainsi le pas à la France. Il y a tout juste un mois, Cédric Villani remettait en effet son épais rapport sur l'intelligence artificielle (lire notre analyse), tandis qu'Emmanuel Macron en profitait pour dévoiler le plan du gouvernement sur le sujet.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !